Salle d’urgence : à quoi vous attendre

1. Infirmière de triage

 

Votre état de santé sera évalué par l’infirmière de triage, qui a été spécialement formée pour recueillir les renseignements à propos de votre maladie ou blessure. Elle vous demandera de décrire vos symptômes et les circonstances qui vous ont amené à l’Urgence. 

L’infirmière de triage vous posera des questions au sujet de vos symptômes et vérifiera votre pouls, votre tension artérielle, votre température et votre respiration. De plus, elle vous demandera si vous souffrez des allergies ou prenez des médicaments, y compris des médicaments en vente libre et des suppléments. Ces renseignements seront consignés dans un dossier et donnés à l’équipe de soins de santé responsable de vos soins.

Si votre état n’est pas urgent, vous pourriez être admissible à notre nouveau programme de réacheminement des patients de la salle d’urgence. Si votre état n’est pas urgent, et que l’infirmière de triage ne vous a pas parlé de notre programme de réacheminement, n’hésitez pas à lui demander si votre cas peut être transféré en toute sécurité à un autre établissement de soins de santé dans la collectivité.

IMPORTANT : Veuillez apporter votre carte d’assurance-maladie et une liste à jour de vos médicaments (quantité, fréquence et raisons pour lesquelles vous prenez ces médicaments). Vous devrez également indiquer si vous avez des allergies. Un membre de votre famille ou un ami peut vous appuyer et vous aider, au besoin.

 

Lorsque vous arriverez à l’Urgence, l’infirmière de triage évaluera votre état de santé en fonction de vos symptômes. Elle déterminera ensuite la catégorie de vos soins :

  • Grave – affection mettant la vie en danger et nécessitant des soins médicaux urgents

  • Urgent – affection pouvant s’aggraver

  • Non urgent – affection ne mettant pas la vie en danger
     

Tous les établissements de soins de santé canadiens utilisent l’Échelle canadienne de triage et de gravité (ÉTG) pour déterminer la gravité de la maladie ou de la blessure d’une personne et offrir les soins appropriés. À l’Urgence, on s’occupe des personnes dont la maladie ou l’état est le plus grave en premier.

Veuillez ne pas quitter l’Urgence sans avoir consulté un médecin ou l’infirmière praticienne. Si vous décidez de partir sans traitement, veuillez en aviser l’infirmière de triage.

2. Aire d’inscription

 

Si vous avez besoin de voir un médecin ou une infirmière praticienne, nous vous dirigerons vers le bureau d’inscription où vous fournirez votre numéro d’assurance-maladie, votre adresse et toutes autres coordonnées. Un dossier sera créé à partir de ces renseignements. Votre dossier est un compte rendu permanent des tests et des traitements utilisés par les médecins et les infirmières pendant que vous êtes à l’Urgence.

                                                                                       

Une fois votre inscription effectuée auprès du commis, vous serez orienté vers la salle d’attente, l’aire de soins autres que de courte durée ou l’aire de soins de courte durée.

3. Salle d’attente principale

 

Si vous avez une maladie ou une blessure moins grave, nous vous demanderons de vous asseoir dans la salle d’attente principale avant de voir un médecin ou une infirmière praticienne. Ces maladies et blessures comprennent, entre autres, maux de gorge, foulure à la cheville, entorse musculaire, toux et grippe. Une fois votre problème évalué par un médecin ou une infirmière praticienne, vous pourriez être invité à retourner à la salle d’attente principale pour attendre les résultats des tests (par ex. : analyses sanguines ou radiographies) afin de nous permettre de continuer à évaluer d’autres patients et ainsi, de réduire le temps d’attente global.

 

Lorsque vous serez dans la salle d’attente principale, l’infirmière de triage vous offrira des mesures de confort supplémentaires (sacs de glace ou couvertures, p. ex.) et évaluera votre état de nouveau. Si vous constatez un changement dans votre état ou si vous avez des questions, vous devez vous adresser encore à l’infirmière de triage. Lorsque vous serez à la salle d’attente principale, on appellera votre nom dès que ce sera à votre tour de voir le médecin ou l’infirmière praticienne.

 

Si vous devez quitter la salle d’attente pour une raison quelconque, veuillez en aviser l’infirmière de triage.

4. Soins autres que de courte durée

 

Vous serez vu par un médecin ou une infirmière praticienne dans l’une des 12 salles d’examen dont dispose cette aire. La plupart des salles sont conçues pour traiter des types de blessures spécifiques. On trouve une salle d’examen pour les yeux, une salle d’oto-rhino-laryngologie (oreilles, nez et gorge), deux salles de suture, deux salles de gynécologie et une salle des plâtres où les attelles et les plâtres sont appliqués aux foulures et fractures. 

 

Une fois que vous vous trouverez dans une salle d’examen, un membre de l’équipe de soins de santé fera un examen rigoureux de votre état. Comme il y a habituellement de nombreux autres patients dans ce secteur du service, vous pourriez devoir attendre un certain temps avant de voir le médecin ou l’infirmière praticienne.

 

Le médecin ou l’infirmière praticienne qui vous examinera pourrait demander une analyse sanguine, une perfusion intraveineuse ou l’administration d’un médicament. Dans ce dernier cas, une infirmière du secteur s’en chargera. Il est aussi possible que vous soyez dirigé vers les services de radiographie. Une fois les tests terminés, et selon votre maladie ou blessure, on pourrait vous demander de retourner à la salle d’attente pour attendre les résultats des tests. Pendant ce temps, l’équipe de soins de santé pourra examiner un autre patient.

Infirmières praticiennes

Les infirmières praticiennes travaillent dans divers milieux de soins de santé (par ex. : bureaux de médecin de famille ou salles d’urgence). Selon votre problème médical, vous pourriez être vu par une infirmière praticienne. Les infirmières praticiennes sont des infirmières immatriculées possédant une formation et une expérience de travail avancées. Elles peuvent travailler de manière autonome ou au sein d’une équipe, avec des responsabilités semblables à celles des médecins. Une infirmière praticienne traite une vaste gamme de problèmes médicaux; fait le diagnostic des problèmes de santé; commande et interprète des tests de dépistage et de diagnostic; effectue des interventions; prescrit des médicaments; aiguille les patients vers d’autres professionnels de la santé, y compris des spécialistes; et discute régulièrement de la santé globale du patient avec celui-ci et sa famille.

 

Pour obtenir de plus amples renseignements concernant les infirmières praticiennes, veuillez visiter l’un des sites suivants :

5. Soins de courte durée (soins aigus)

 

L’aire des soins de courte durée est une aire de 19 lits où vous serez vu par un médecin. Les patients qui sont traités ici sont, par exemple, ceux qui éprouvent des douleurs abdominales sévères ou qui ont récemment eu une douleur non continue à la poitrine ou une convulsion non persistante.

 

L’infirmière de soins de courte durée sera responsable des soins que vous recevrez dans cette aire de l’Urgence. Elle vous posera d’autres questions et vous donnera l’occasion de poser des questions ou de fournir des renseignements supplémentaires à propos de votre maladie ou état. Si vous avez récemment eu des douleurs à la poitrine ou tout autre symptôme lié au cœur, l’infirmière pourrait installer un moniteur cardiaque affichant sous forme d’ondes les battements de votre cœur. Si vous êtes essoufflé, vous pourriez aussi recevoir de l’oxygène. Lorsque l’infirmière aura terminé son évaluation, le médecin viendra vous voir. Vous pourriez devoir attendre un peu, puisque le médecin est responsable de tous les patients de cette aire de l’Urgence.

 

Le médecin pourrait prescrire des tests, des solutions intraveineuses ou des médicaments contre la douleur qui l'aideront à déterminer la cause de votre inconfort ou votre inquiétude. L’infirmière de soins de courte durée donnera suite à ces demandes et pourrait vous faire un prélèvement sanguin, effectuer un ECG ou vous envoyer au service de radiographie.

 

Lorsque tous les résultats des tests de laboratoire seront reçus, le médecin reviendra vous voir afin de vous les donner et de vous les expliquer. L’arrivée des résultats peut prendre un certain temps et l’attente peut être difficile, mais l’infirmière de soins de courte durée sera présente pour vous aider et maximiser votre confort pendant cette période. N’hésitez pas à poser des questions à propos des tests que vous subirez, les médicaments que l’on vous donnera ou toute autre préoccupation que vous pourriez avoir.

À moins d’avis contraire du médecin, un repas préparé par le Service d’alimentation de l’hôpital sera fourni aux heures prévues des repas aux patients qui demeurent dans cette aire pour subir d’autres tests ou y être admis. Ce pourrait être le cas si les tests ne sont pas terminés ou si le médecin recommande un traitement ultérieur, comme une opération ou une intervention spéciale. Si vous êtes en mesure de manger, assurez-vous d’informer l’infirmière de toute allergie ou restriction alimentaire que vous pourriez avoir.

 

Lorsque tous les tests auront été effectués et que le médecin vous aura expliqué les résultats, vous pourriez devoir subir d’autres tests, être admis à l’hôpital ou recevoir votre congé. Dans ce dernier cas, vous recevrez des directives à propos de tout rendez-vous de suivi que vous devriez fixer et respecter, ou encore une ordonnance de médicaments que vous aurez à prendre chez vous.

6. Aire de traumatologie et de réanimation 

Si votre état est grave ou critique, on vous emmènera à l’aire de traumatologie. L’aire de traumatologie et de réanimation de l’Urgence est l’endroit où les patients les plus gravement malades sont vus par un médecin. C’est ici qu’on vous traitera si vous êtes en train de faire une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une hémorragie grave à la suite d’un accident.

 

Il s’agit d’une unité de soins intensifs de six civières où des traumatologues et infirmières en traumatologie prendront soin de vous et vous poseront des questions sur votre état. Des médecins spécialistes pourraient être appelés à vous voir dans la salle de traumatologie.

Dans la salle de traumatologie, l’infirmière en traumatologie vous branchera à un moniteur cardiaque afin que vos signes vitaux fassent l’objet d’une surveillance continue. Le moniteur cardiaque présente sur un écran des vagues montrant la régularité et la vitesse de vos battements cardiaques. L’écran affiche également une onde indiquant le niveau de saturation en oxygène. Le moniteur cardiaque a de nombreuses alarmes qui sont très sensibles et émettent de forts bruits. Certaines de ces alarmes sont déclenchées par de simples mouvements, donc le déclenchement de l’une d’entre elles ne signifie pas que vous êtes en danger. Toutefois, sentez-vous à l’aise de poser des questions à l’infirmière en traumatologie si ces alarmes vous préoccupent.

 

Au cours de votre séjour dans l’aire de traumatologie, vous pourriez subir une radiographie administrée par un appareil de radiographie portatif ou un ECG (pour enregistrer l’activité électrique de votre cœur au moyen de fils liés à des autocollants posés sur votre poitrine) ou être dirigé vers le Service d’imagerie médicale afin de subir d’autres tests, comme un tomodensitogramme).

7. Salle familiale

 

La salle familiale est une petite salle située près de la salle de traumatologie où les membres de la famille des patients les plus gravement malades peuvent se réunir et attendre pendant que leur être cher se fait soigner. Un médecin ou une infirmière y passent régulièrement pour donner un compte rendu de l’état du patient et permettre à la famille de venir au chevet. Pour les patients et les membres de la famille qui le désirent, le soutien des Services de soins spirituels et religieux ou des travailleurs sociaux est aussi offert.

 

Renseignements importants sur la protection de la vie privée :

 

Lorsque vous visitez un patient à l’Urgence, attendez-vous à ce que l’on vous demande qui vous visitez. Puisque nous travaillons dans un endroit où les mesures de protection de la vie privée sont strictes, c’est le patient qui décide quels renseignements peuvent être communiqués à quelles personnes. Nous ne donnons jamais de renseignements personnels au téléphone par souci de protection de la vie privée. Pour des motifs de protection de la vie privée et de sécurité, il est également interdit de prendre des photos ou des vidéos à l’Urgence.

© 2017 Réseau de santé Horizon   Modalités d'utilisation